Conseil des ministres du 12 Juillet 1990 Les technologies des procédés industriels, chimiques ou biologiques. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 12 Juillet 1990 Les technologies des procédés industriels, chimiques ou biologiques.

Personnalité, fonction : CURIEN Hubert.

FRANCE. Ministre de la recherche et de la technologie

ti : Le ministre de la recherche et de la technologie a présenté au Conseil des ministres une communication sur les technologies des procédés industriels, chimiques ou biologiques.
- Ces technologies sont issues du "génie des procédés" qui rassemble les connaissances nécessaires à la conception, à la mise en oeuvre et à l'optimisation des procédés de transformation de la matière reposant sur des réactions chimiques ou des conversions biologiques. Le génie des procédés s'applique notamment à l'industrie chimique, à l'industrie agroalimentaire, à la production des matériaux et à la lutte contre les pollutions.
- Dans la priorité que le gouvernement accorde à la recherche industrielle, un programme mobilisateur dans le domaine du génie des procédés est lancé. Il vise à mettre en cohérence, dans un domaine où les capacités industrielles françaises sont au meilleur niveau mondial, les exigences technologiques de nombreux secteurs industriels, les capacités des organismes publics et les besoins de formation qui y sont liés.
- Un effort particulier sera fait dans le budget de la recherche en faveur du potentiel technologique français dans ce domaine.
- Le nombre des allocations de recherche attribuées aux candidats aux diplômes d'études approfondies de génie des procédés sera porté, en cinq ans, de 25 à 75 par an. La réalisation de thèses en entreprises sera encouragée. L'agence nationale pour la valorisation de la recherche apportera son aide à l'embauche de chercheurs dans les petites et moyennes entreprises.
- Le ministère de la recherche et de la technologie constituera en réseau les laboratoires publics et privés volontaires pour coordonner leurs recherches.
- Un schéma de développement des pôles de compétence sera établi. Il pourra être pris en considération dans les prochains contrats Etat-Régions.

Rechercher