Conseil des ministres du 12 Décembre 1990 Les zones d'éducation prioritaires. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 12 Décembre 1990 Les zones d'éducation prioritaires.

Personnalité, fonction : JOSPIN Lionel.

FRANCE. Ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports

ti : Le ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports a présenté une communication sur les zones d'éducation prioritaires.
- La politique des zones d'éducation prioritaires, vise à accroître les chances de réussite scolaire des enfants habitant les quartiers défavorisés. L'éducation nationale contribue ainsi à la mise en oeuvre des orientations définies par le Président de la République pour une concentration des efforts de l'Etat dans ces agglomérations et en particulier dans les 400 quartiers prioritaires.
- Les zones d'éducation prioritaires bénéficient de moyens accrus, y compris en effectifs d'enseignants. Elles sont aussi le cadre dans lequel sont définis et réalisés des projets locaux d'amélioration du système éducatif, qui nécessitent la mobilisation de tous les partenaires, services de l'Etat, collectivités locales et associations.
- A la rentrée de 1990, la liste des zones d'éducation prioritaires a été mise à jour pour les trois prochaines années scolaires. 544 zones ont été définies, qui comportent 5396 écoles, 719 collèges et 160 lycées et qui regroupent 11,4 % de la population scolaire totale. Les établissements de ces zones bénéficient d'une dotation spécifique de 3070 emplois supplémentaires, qui porte à 78000 les effectifs d'enseignants qui y exercent.
- Pour les trois années à venir, les efforts se concentreront sur une mobilisation accrue des partenaires locaux, sur la formation initiale et continue des personnels et sur la mise en oeuvre de mesures destinées à accroître l'attrait des postes d'enseignant dans ces zones comme la stabilité de leurs équipes. Des formations de niveau élevé seront mises en place dans ces zones dès la rentrée de 1991, telles que des classes préparatoires aux grandes écoles, des sections de baccalauréat professionnel et des sections de techniciens supérieurs.

Rechercher