Message de M. François Mitterrand, Président de la République, adressé aux participants du Colloque "Gagner du temps sur le temps", Paris, le 14 mai 1990. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Message de M. François Mitterrand, Président de la République, adressé aux participants du Colloque "Gagner du temps sur le temps", Paris, le 14 mai 1990.

Personnalité, fonction : MITTERRAND François.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Colloque "Gagner du temps sur le temps" le 14 mai 1990

ti : Malgré les progrès des transports collectifs que nous devons poursuivre activement, l'automobile restera pour de nombreux Français le moyen régulier de leurs déplacements, notamment pour des trajets du domicile au travail auxquels ils doivent souvent consacrer un temps considérable.
- Il est important de tout faire pour réduire l'impact négatif de cette circulation sur la sécurité des personnes, sur l'environnement, sur la qualité de la vie quotidienne de chacun. Il faut donc obtenir une gestion du trafic qui exploite au mieux les infrastructures existantes. Il faut aussi une attitude plus responsable de chaque conducteur.
- Des informations judicieuses données en temps réel aux automobilistes sont un instrument utile de gestion des trafics et d'assistance à la conduite.
- Les nouvelles technologies de l'électronique offrent dans ce domaine des perspectives remarquables à nos pays si l'on peut en Europe coordonner l'effort des Etats, des collectivités locales et des industriels.
- C'est pourquoi je me réjouis de l'initiative prise aujourd'hui par M. Georges Sarre et assure tous les participants au colloque "gagner du temps sur le temps" de mon soutien à leurs travaux de réflexion.

Rechercher