Communiqué des services du Premier ministre, en date du 11 décembre 1990, sur le bilan de la présence audiovisuelle française dans le monde. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué des services du Premier ministre, en date du 11 décembre 1990, sur le bilan de la présence audiovisuelle française dans le monde.

Circonstances : Réunion du Conseil de l'audiovisuel extérieur de la France à Paris le 11 décembre 1990

ti : Conseil de l'Audiovisuel extérieur de la France.
- Réuni le 11 décembre sous la Présidence du Premier ministre, le CAEF a dressé le bilan positif de la présence audiovisuelle française dans le monde. Celle-ci s'est, en 1990, considérablement accrue, conformément aux orientations définies il y a un an.
- Canal France International, banque de programmes par satellites, diffuse chaque jour six heures de programmes à l'intention des télévisions de 32 pays répartis en Afrique, au Moyen-Orient, dans le bassin méditerranéen, et en Europe de l'Est. Les chaînes de ces pays rediffusent en moyenne 50 % des programmes proposés.
- Les chaînes publiques ont également accru leur diffusion à l'étranger : A2 diffuse quotidiennement son programme en Tunisie par voie hertzienne et via RFO, 10 heures aux Seychelles, à Madagascar et à Haïti. La SEPT a conclu des accords de diffusion avec la Tchécoslovaquie, la Pologne, la Yougoslavie et la Hongrie. RFO a accru sa collaboration avec les pays voisins de ses zones de diffusion notamment dans l'Océan Indien.
- Enfin, TV5, chaîne de la francophonie, a rénové ses structures, renforcé sa programmation. TV5 Europe est désormais reçu par plus de 17 millions de foyers, alors que TV5 Canada, outre atlantique, touche 3 millions de foyers.
- Le CAEF s'est tout particulièrement félicité du dynamisme dont ont fait preuve les médias français en Europe de l'Est.
- Il a défini les priorités pour 1991 :
- Accroître la zone de diffusion de Canal France International en Afrique sub-saharienne et en Asie, notamment dans la péninsule indochinoise.
- Améliorer la programmation et la diffusion de TV5 Europe.
- Elargir la réception d'A2 en Europe grâce à sa diffusion sur TDF1/TDF2.
- Renforcer la présence de la France dans les pays de l'Est en poursuivant la diffusion de programmes français, en développant des prestations d'assistance, d'ingénierie et de formation, et enfin en aidant les opérateurs et investisseurs français à participer si besoin au processus de privatisation de l'audiovisuel dans ces pays. La SOFIRAD a été chargée de coordonner les efforts en ce domaine.

Rechercher