Conseil des ministres du 09 Janvier 1991 La Politique monétaire. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 09 Janvier 1991 La Politique monétaire.

Personnalité, fonction : BEREGOVOY Pierre.

FRANCE. Ministre de l'économie, des finances et du budget

ti : Le ministre d'Etat, ministre de l'économie, des finances et du budget a présenté une communication sur la politique monétaire en 1991.
- La France appartient maintenant au petit groupe des Etats à inflation faible et à monnaie forte. Malgré un contexte plus difficile marqué par la hausse du prix du pétrole, l'évolution des prix a été contenue en 1990 à un niveau inférieur à celui de 1989. La solidité du franc a été confortée et a permis d'abaisser le taux d'intervention de la Banque de France de 10 % à 9,25 % et de réduire les réserves obligatoires des banques.
- La France a pu ainsi conserver en 1990 un taux de croissance supérieur à la moyenne, malgré le ralentissement de l'activité mondiale, et maintenir son effort d'investissement en dépit des incertitudes de l'économie internationale.
- En 1991, notre politique économique vise à limiter à 2,8 % le taux de la hausse des prix et à éviter un ralentissement trop prononcé de la croissance économique.
- La politique monétaire aura donc pour objectifs, comme les années précédentes, la stabilité des prix et celle du franc au sein du système monétaire européen. L'objectif de progression de la masse monétaire est fixé entre 5 et 7 %, en cohérence avec la prévision de croissance du produit intérieur brut en valeur qui s'élève à 5,4 %, et avec le souci de maîtriser le budget de l'Etat dont le déficit sera ramené à 1,2 % du produit intérieur brut.

Rechercher