Conseil des ministres du 26 Juin 1991 Rénovation pédagogique dans l'enseignement supérieur. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 26 Juin 1991 Rénovation pédagogique dans l'enseignement supérieur.

Personnalité, fonction : JOSPIN Lionel.

FRANCE. Ministre de l'éducation nationale

ti : Le ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale a présenté une communication sur la rénovation pédagogique dans l'enseignement supérieur.
- 1) La réorganisation des cycles d'enseignement supérieur.
- A compter de la rentrée de 1992, le premier cycle ne sera plus organisé en deux années mais en deux niveaux. Chaque niveau sera constitué d'un ensemble de modules disciplinaires. Le premier niveau sera sanctionné par un certificat d'études universitaires. Le deuxième niveau, qui comportera des modules plus spécialisés, sera sanctionné par le diplôme d'études universitaires générales.
- Le tutorat, consistant en l'encadrement des jeunes étudiants par des étudiants au moins titulaires de la maîtrise sous la responsabilité de maîtres de conférences, sera encouragé, en commençant par les filières scientifiques.
- La simplification du deuxième cycle, amorcée depuis un an, se termine. Les 250 textes qui définissent aujourd'hui les licences et les maîtrises seront remplacées par une trentaine de textes. Les disciplines fondamentales seront mieux identifiées. La part du travail personnel et celle du travail en équipe seront développées.
- Les nouveaux instituts universitaires professionnalisés seront un élément essentiel de la rénovation de ce cycle. Sans se substituer aux formations professionnelles actuelles, ces instituts permettront à des étudiants recrutés une année après le baccalauréat d'obtenir un diplôme d'ingénieur-maître après trois ans d'études incluant un stage professionnel long ou une formation en alternance.
- Dès la rentrée prochaine, vingt-six instituts universitaires professionnalisés seront ouverts dans les secteurs de l'ingénierie, de l'information et de la communication, de l'administration, du commerce, de la gestion.
- Dans les deux premiers cycles, après concertation, les méthodes d'examen seront améliorées pour en réduire les aspects trop académiques et formels et pour restaurer la pratique de l'examen oral.
- La rénovation du troisième cycle sera poursuivie. L'augmentation du nombre des allocations de recherche et du nombre des moniteurs et la création d'écoles de formation doctorale permettent d'envisager le doublement du nombre des thèses d'ici à dix ans.

Rechercher