Communiqué du ministère des affaires étrangères, en date du 30 décembre 1991, sur les élections en Algérie. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué du ministère des affaires étrangères, en date du 30 décembre 1991, sur les élections en Algérie.

Circonstances : Premier tour des élections législatives en Algérie marqué par le succès du Front islamique du salut, le 26 décembre 1991

ti : En ce qui concerne les élections en Algérie, la France soutient la démocratie partout dans le monde et par conséquent a marqué à de nombreuses reprises l'importance qu'elle attachait à des élections libres. Elle ne peut donc que se réjouir qu'une consultation démocratique ait pu se dérouler en Algérie pour la première fois depuis l'indépendance. Il était en effet important et légitime que le peuple algérien puisse choisir, trente ans après cette indépendance, ses parlementaires. Il va de soi aussi que, à ce stade, tout commentaire sur les résultats des élections serait prématuré et mal venu avant le deuxième tour, prévu pour le 16 janvier.
- Mais, quel que soit le choix du peuple algérien, les relations qui l'unissent au peuple français sont d'une telle densité dans tous les domaines qu'elles devraient se maintenir. La France, pour sa part, continuera à s'attacher à leur approfondissement. Encore une fois, il convient d'attendre les résultats du deuxième tour.

Rechercher