Conseil des ministres du 08 Octobre 1992 Lutte contre les feux de forêt. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 08 Octobre 1992 Lutte contre les feux de forêt.

Personnalité, fonction : QUILES Paul.

FRANCE. Ministre de l'intérieur et de la sécurité publique

ti : Le ministre de l'intérieur et de la sécurité publique a présenté une communication relative à la lutte contre les feux de forêt.
- 1 - Du 1er janvier au 30 septembre 1992, 18180 hectares de forêts et de landes ont été parcourus par le feu alors que, depuis 1979, 33000 hectares ont été en moyenne dévastés chaque année. Ces chiffres montrent une nette amélioration de la situation au cours des dernières années.
- La plus grande partie des feux se sont produits dans les départements méditerranéens. La Corse a été particulièrement touchée avec 12110 hectares incendiés.
- 2 - Ce résultat qui est dans l'ensemble très positif s'explique en partie par la situation météorologique observée cette année mais aussi par l'efficacité du dispositif d'intervention mis en place.
- La mise en alerte des moyens de lutte contre l'incendie a été constamment adaptée à l'évolution des risques, en fonction de prévisions météorologiques très précises.
- L'organisation d'une surveillance faisant notamment appel à un guet aérien, la rapidité dans la transmission des alertes et la parfaite coordination des moyens de lutte aériens et terrestres et des moyens civils et militaires ont permis d'attaquer les feux dès leur naissance.
- A de très rares exceptions près, aucun des 350 feux enregistrés cet été n'a ainsi pu parcourir plus de 100 hectares, 85 % d'entre eux n'ayant pas dépassé 1 hectare.
- La quasi-totalité du potentiel de la flotte aérienne a été disponible en permanence, grâce notamment à l'efficacité croissante des personnels chargés de la maintenance des appareils.
- 3 - La Corse a bénéficié d'un renforcement sans précédent de son dispositif local.
- Six cents cinquante hommes des unités de la sécurité civile et de l'armée se sont joints aux sapeurs-pompiers locaux. Treize avions bombardiers d'eau et onze hélicoptères, soit la moitié de la flotte aérienne, y ont été mobilisés.
- 4 - La France entend partager avec les Etats européens confrontés aux mêmes problèmes de protection des forêts méditerranéennes l'avance technique et opérationnelle dont elle bénéficie.

Rechercher