Entretien de M. François Mitterrand, Président de la République, avec "Le Courrier de l'Ouest" du 4 février 1992, sur le lancement des "grands travaux" dans le Marais poitevin. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Entretien de M. François Mitterrand, Président de la République, avec "Le Courrier de l'Ouest" du 4 février 1992, sur le lancement des "grands travaux" dans le Marais poitevin.

Personnalité, fonction : MITTERRAND François.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Déplacement officiel à Arçais (Deux-Sèvres) le 4 février 1992

ti : Autoroute Nantes - Niort :
- Pour cette affaire, comme pour d'autres, ma préoccupation a été la préservation d'un patrimoine écologique vivant, apprécié et qui doit être mis en valeur. J'ai fait le nécessaire pour que soient conciliés la fixation d'un tracé d'autoroute, conforme à l'intérêt général et à la valorisation du potentiel économique d'une région, et d'autre part la protection d'un espace naturel, sans équivalent en France, qui suscite l'intérêt et la curiosité, de nos concitoyens comme de nombreux visiteurs étrangers.
- Marais poitevin :
- Le Marais Poitevin est l'un des plus beaux sites naturels de la France. Mais il est fragile et menacé. C'est pourquoi j'ai décidé d'inscrire son programme de préservation comme l'un de nos "grands travaux". Par ailleurs l'Etat est engagé aux côtés des signataires de la Charte intercommunale pour aider les agriculteurs et éleveurs maraîchins dans le cadre d'une opération groupée d'aménagement foncier. Je considère, en effet, que la sauvegarde du Marais Poitevin va de pair avec sa valorisation et son développement économique.
- Environnement :
- Je souhaite que l'on dépasse une conception archaïque de l'écologie qui ne se préoccupe que de la protection de la nature, ou celle d'une écologie politique qui ne sert que d'enjeu à des luttes partisanes, pour accéder ensemble à une écologie qui réalise la synthèse entre la préservation de notre environnement et le développement de notre économie.

Rechercher