Communiqué du ministère des affaires étrangères, en date du 12 septembre 1993, sur les violences en Haïti. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué du ministère des affaires étrangères, en date du 12 septembre 1993, sur les violences en Haïti.

Circonstances : Meurtre de M. Antoine Izmery, personnalité proche du père Jean-Bertrand Aristide, le 11 septembre 1993, à Port-au-Prince, par un commando armé

ti : La France condamne les violences qui viennent d'intervenir en Haiti et notamment l'assassinat par un commando de civils armés de M. Izmery, le 11 septembre ainsi que celui d'autres Haitiens. Ces atteintes aux droits de l'homme constituent autant de violations des accords de l'Ile des Gouverneurs du 3 juillet. La France demande aux autorités militaires haitiennes de tout faire afin de restaurer l'ordre public et d'assurer le respect des droits de l'homme. Elle considère que les autorités militaires haitiennes sont responsables de la sécurité du Premier ministre et des membres de son gouvernement. Elle rappelle enfin la détermination de la Communauté internationale de voir rétablir l'ordre constitutionnel en Haiti, ainsi que l'instauration d'un Etat de droit.

Rechercher