Communiqués du ministère des affaires étrangères, en date du 24 octobre 1993, sur l'enlèvement de trois Français employés au Consulat général de France à Alger. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqués du ministère des affaires étrangères, en date du 24 octobre 1993, sur l'enlèvement de trois Français employés au Consulat général de France à Alger.

Circonstances : Enlèvement, le 24 octobre 1993, de trois fonctionnaires du Consulat général de France, à Alger, par des extrémistes islamiques

ti : Premier communiqué:
- Nous avons appris l'enlèvement ce matin de trois Français employés du Consulat général de France à Alger.
- La France condamne cet acte inadmissible et exige leur libération immédiate.
- Elle attend des autorités algériennes qu'elles mettent tout en oeuvre pour obtenir la libération de nos ressortissants.
- Deuxième communiqué:
- Dès l'annonce de l'enlèvement des trois Français employés du Consulat général de France à Alger, nous avons demandé aux autorités algériennes de prendre les mesures nécessaires pour renforcer la sécurité de la communauté française et assurer la protection de nos implantations.
- Une démarche en ce sens a été effectuée à Alger. Le ministre des affaires étrangères a reçu ce soir l'Ambassadeur d'Algérie pour lui exprimer l'émotion et la préoccupation de la France et demander au gouvernement algérien de nous tenir informés des circonstances de cet enlèvement et de prendre sans délai les mesures indispensables à la libération de nos compatriotes.
- Notre Ambassadeur se tient en contact étroit avec tous les représentants de la communauté française à Alger et par l'intermédiaire de nos Consulats généraux avec nos ressortissants rattachés aux Consulats d'Annaba et d'Oran.

Rechercher