Communiqué des services du Premier ministre, en date du 12 avril 1994, sur le succès du référendum sur le plan de redressement d'Air France. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué des services du Premier ministre, en date du 12 avril 1994, sur le succès du référendum sur le plan de redressement d'Air France.

Circonstances : Annonce le 11 avril du résultat positif du référendum organisé par Christian Blanc auprès du personnel d'Air France sur le plan de redressement

ti : Le gouvernement se réjouit du succès remporté auprès du personnel d'Air France par le référendum réalisé sur le plan de reconstruction de la Compagnie Nationale.
- L'adhésion de l'ensemble du personnel est en effet indispensable pour qu'Air France retrouve sa place parmi les premières compagnies mondiales.
- Ainsi qu'il s'y était engagé, l'Etat souhaite augmenter le capital d'Air France en plusieurs étapes pour un montant global de l'ordre de 20 milliards de Francs.
- Un tel effort de l'Etat, exceptionnel par son montant, n'est rendu possible que par l'exécution du programme de privatisation. Les privatisations permettent ainsi de conforter le secteur public.
- Le gouvernement est attaché à la mise en oeuvre rapide du plan de reconstruction et s'attache donc à obtenir très rapidement l'accord des autorités communautaires sur ces orientations. Aujourd'hui même, le Premier ministre recevra M. Matutes, Commissaire européen chargé des affaires aéronautiques.
- Le succès remporté par le référendum à Air France illustre la méthode que le gouvernement a choisie. La politique de réforme ne peut être réussie qu'avec l'adhésion du plus grand nombre. Seuls le dialogue et la concertation permettront d'avancer dans la voie d'une société à la fois plus juste et plus dynamique.

Rechercher