Déclaration de M. Philippe Mestre, ministre des anciens combattants et victimes de guerre, sur l'attribution de la carte du combattant, l'impossibilité au plan budgétaire de mettre en place la retraite anticipée (76 milliards au moins sur 7 ans) et la proposition de regrouper toutes les commémorations en une "Journée du souvenir", Nancy le 17 octobre 1993. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Philippe Mestre, ministre des anciens combattants et victimes de guerre, sur l'attribution de la carte du combattant, l'impossibilité au plan budgétaire de mettre en place la retraite anticipée (76 milliards au moins sur 7 ans) et la proposition de regrouper toutes les commémorations en une "Journée du souvenir", Nancy le 17 octobre 1993.

Personnalité, fonction : MESTRE Philippe.

FRANCE. Ministre des anciens combattants et victimes de guerre

Circonstances : 35ème congrès de l'Union nationale des anciens combattants d'Indochine, des TOE (théatres d'opérations extérieures) et d'Afrique du Nord (UNACITA) à Nancy le 17 octobre 1993

ti :

Rechercher