Conseil des ministres du 12 Janvier 1994 La situation de la presse écrite. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 12 Janvier 1994 La situation de la presse écrite.

Personnalité, fonction : CARIGNON Alain.

FRANCE. Ministre de la communication

ti : Le ministre de la communication a présenté une communication sur la situation de la presse écrite.
- La presse écrite, qui représente 400 entreprises, 2400 titres et 55000 salariés, connaît aujourd'hui de grandes difficultés : prix de vente trop élevés en raison de coûts de production et de distribution excessifs, concurrence accrue des autres supports d'information, baisse importante au cours des dernières années des recettes tirées de la publicité et des petites annonces.
- La presse d'information politique et générale est la plus sérieusement touchée : le nombre des lecteurs est en baisse ; en deux ans, les recettes publicitaires ont diminué de 36 % et les ressources tirées des petites annonces de 52 %.
- Le souci de maintenir le pluralisme de la presse et de préserver la qualité de l'information écrite a conduit le Gouvernement à engager une politique de soutien de la presse écrite. Cette politique tient compte des évolutions technologiques inéluctables dans ce secteur et des impératifs de la concurrence.
- 1 - Pour 1993 et 1994, des mesures d'urgence répondent aux difficultés conjoncturelles immédiates rencontrées par la presse d'information politique et générale.
- Des crédits d'un montant de 200 millions de francs sont affectés aux fonds d'aide aux quotidiens à faibles ressources publicitaires, à un fonds d'aide exceptionnelle aux titres les plus touchés par la crise et à l'octroi de garanties aux emprunts à moyen et long terme souscrits par les entreprises de presse.
- Au moins la moitié des achats d'espaces publicitaires liés aux campagnes de communication faites en 1993 et 1994 en vue des privatisations sont réservés à la presse écrite.
- 2 - A moyen terme, un soutien financier exceptionnel sera accordé sur plusieurs excercices budgétaires à la mise en oeuvre du volet social des plans de modernisation des imprimeries de la presse parisienne et des Nouvelles messageries de la presse parisienne.
- La modernisation de la distribution permettra à cette dernière entreprise de réduire sensiblement ses charges de fonctionnement.

Rechercher