Conseil des ministres du 29 Juin 1994 La sécurité routière et la sécurité des loisirs nautiques. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 29 Juin 1994 La sécurité routière et la sécurité des loisirs nautiques.

Personnalité, fonction : BOSSON Bernard.

FRANCE. Ministre de l'équipement, des transports et du tourisme

ti : Le ministre de l'équipement, des transports et du tourisme a présenté une communication sur la sécurité routière et la sécurité des loisirs nautiques.
- Du 1er juin 1993 au 31 mai 1994, 8824 personnes ont trouvé la mort sur les routes. Ce bilan est encore beaucoup trop lourd, même si une amélioration est enregistrée depuis le début de l'année, le nombre des tués ayant régressé de près de 7 % par rapport à la même période de l'année précédente.
- D'importantes mesures ont été prises à l'occasion du comité interministériel de la sécurité routière qui s'est tenu le 17 décembre 1993.
- Les dispositions relatives au port de la ceinture de sécurité en voiture et au port du casque à moto sont efficaces. Ainsi dans la région parisienne, les quatre cinquièmes des conducteurs portent leur ceinture contre environ la moitié auparavant.
- Au début du mois de juillet, le taux maximum d'alcoolémie des conducteurs sera ramené à 0,7 gramme par litre de sang. Une importante campagne d'information sera entreprise à cette occasion.
- Les forces de police et de gendarmerie et les services du ministère de l'équipement seront mobilisés au cours de l'été pour informer et conseiller les automobilistes en matière de circulation routière. Comme en 1993, une modulation des péages sera organisée sur certaines autoroutes pour inciter les automobilistes à éviter de circuler en région parisienne aux moments où le trafic y est le plus dense.
- En matière de sécurité des loisirs nautiques, les résultats enregistrés au cours de l'été de 1993 sont stables par rapport aux années précédentes. Plus de 80 décès ont cependant été constatés. Environ 4000 opérations d'assistance et de sauvetage ont été réalisées.
- Les actions de prévention menées ces dernières années sont poursuivies, en particulier en ce qui concerne le balisage des plages, les campagnes d'information menées sur le littoral, notamment auprès des jeunes, et le contrôle du respect des règlements relatifs à la navigation, qui peut déboucher en cas de faute grave sur le retrait du permis de conduire des navires à moteur.

Rechercher