Conseil des ministres du 07 Septembre 1994 La rentrée scolaire. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 07 Septembre 1994 La rentrée scolaire.

Personnalité, fonction : BAYROU François.

FRANCE. Ministre de l'éducation nationale

ti : Le ministre de l'éducation nationale a présenté une communication sur la rentrée scolaire.
- Près de 13 millions d'élèves font leur rentrée, dans environ 73000 établissements scolaires.
- 1. Les effectifs sont très proches de ceux observés à la rentrée de 1993. On note toutefois une légère augmentation du nombre des collégiens, qui s'accroît de 20000, et de celui des élèves des classes préparatoires aux grandes écoles, en progression de 6000. En revanche, les effectifs des écoles maternelles et élémentaires reculent d'environ 15000 élèves et ceux des lycées d'environ 15000 également.
- 2. Malgré la stabilité des effectifs, des moyens nouveaux sont consacrés aux établissements scolaires.
- Dans les établissements publics, des créations de postes et la réaffectation d'enseignants qui remplissaient d'autres missions permettent d'affecter 4000 enseignants supplémentaires dans les classes. Les établissements privés sous contrat bénéficient de leur côté de 630 emplois nouveaux.
- 3. La rentrée de 1994 est l'occasion de commencer à mettre en oeuvre le "nouveau contrat pour l'école", annoncé par le Premier ministre le 16 juin. Ce plan, qui vise à faire progresser la qualité de l'enseignement et à réaliser les changements nécessaires dans tous les niveaux d'enseignement, comporte près de 160 mesures concrètes dont beaucoup sont applicables dès la rentrée.
- La maîtrise de la langue française et l'éducation civique sont des priorités de l'école élémentaire. De nouveaux horaires et une nouvelle organisation sont expérimentés dans la classe de sixième. L'aide personnalisée des élèves est développée dans tous les niveaux d'enseignement.
- Dans les lycées, le nombre des options est accru et la diversification des formations est recherchée.
- La mise en oeuvre du nouveau contrat pour l'école doit permettre de resserrer les liens qui attachent les Français à leur école.

Rechercher