Communiqué du ministère des affaires étrangères, en date du 23 avril 1995, sur le massacre du camp de Kibeho (Rwanda). | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué du ministère des affaires étrangères, en date du 23 avril 1995, sur le massacre du camp de Kibeho (Rwanda).

Circonstances : Massacre de plusieurs milliers de réfugiés hutus (5000 à 8000 personnes) par l'armée rwandaise le 22 avril 1995 au camp de Kibeho (sud ouest du Rwanda)

ti : Les autorités françaises ont appris avec consternation les événements dramatiques qui se sont déroulés dans le camp de Kibého au sud ouest du Rwanda et qui ont causé la mort de plusieurs milliers de civils rwandais déplacés.
- La France condamne ces violences et lance un appel aux autorités rwandaises pour que les responsables de ces massacres soient arrêtés et punis et pour que la sécurité des populations civiles, en particulier des personnes déplacées, soit pleinement assurée.
- Il est urgent que tous les Rwandais privilégient l'esprit de réconciliation et s'abstiennent de tout acte qui pourrait y contrevenir.
- La France est préoccupée par les conditions de travail très détériorées que rencontrent les Nations unies et les organisations humanitaires actives au Rwanda. Elle rappelle que l'aide internationale au Rwanda doit pouvoir bénéficier à toutes les populations dans le besoin et être mise en oeuvre sans entrave dans le respect de la souveraineté rwandaise.

Rechercher