Conseil des ministres du 18 Octobre 1995 Politique du livre et de la lecture. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 18 Octobre 1995 Politique du livre et de la lecture.

Personnalité, fonction : DOUSTE BLAZY Philippe.

FRANCE. Ministre de la culture

ti : Le ministre de la culture a présenté une communication sur les orientations de la politique en faveur du livre et de la lecture.
- 1. Plusieurs mesures sont destinées à soutenir l'économie du livre et ceux qui l'animent : auteurs, éditeurs et libraires.
- Les différents services publics et administrations seront invités à se mettre en règle avec la loi du 3 janvier 1995 sur la reprographie. Une mission sera confiée à une personnalité indépendante sur les pratiques de concurrence entre l'édition publique et le reste du secteur. Les systèmes d'aides à l'édition seront complétés, en particulier en faveur des fonds propres des entreprises et de la présence à l'exportation.
- L'aide au financement des librairies sera renforcée et un fonds de garantie sera créé au sein de l'institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles.
- Ces différentes actions permettront de développer l'emploi dans ce secteur.
- 2. Des actions spécifiques seront engagées pour développer la lecture et élargir l'accès au livre.
- Le nombre des "relais-livres en campagne" qui vendent et prêtent des livres en milieu rural doublera en 1996, passant de 25 à 50. La création et l'extension des bibliothèques dans les hôpitaux seront encouragées.
- Une attention particulière sera portée aux jeunes avec le lancement de "classes découverte" du livre, une formation spécifique donnée à 500 futurs titulaires du brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur et l'invitation de 20000 jeunes au salon du livre 1996. Enfin sera créé un Centre national de la littérature de jeunesse au sein de la Bibliothèque nationale de France.
- 3. Les services offerts par les bibliothèques devront se diversifier.
- Les bibliothèques de lecture publique - au nombre de 2500 aujourd'hui - seront incitées à élargir leurs horaires d'ouverture et à implanter des annexes dans les quartiers ou en zone rurale. Les expériences de mise en réseau des différents types de bibliothèques seront encouragées.
- A ces objectifs, s'ajoutent des mesures permettant de mettre en valeur le patrimoine écrit et littéraire des bibliothèques et la volonté de définir, en concertation avec les collectivités locales, un cadre rénové de l'intervention publique pour les bibliothèques.

Rechercher