Conseil des ministres du 11 Octobre 1995 Avenir de la desserte aéroportuaire du Bassin parisien. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 11 Octobre 1995 Avenir de la desserte aéroportuaire du Bassin parisien.

Personnalité, fonction : PONS Bernard.

FRANCE. Ministre de l'aménagement du territoire, de l'équipement et des transports

ti : Le ministre de l'aménagement du territoire, de l'équipement et des transports a présenté une communication sur la desserte aéroportuaire de l'Ile-de-France.
- Les aéroports de Paris sont le deuxième système aéroportuaire d'Europe et le septième dans le monde, en grande partie grâce à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle.
- Pour conserver et développer cet atout exceptionnel dans la compétition mondiale du marché du transport aérien, nous devons remédier à l'insuffisante capacité des infrastructures, source de retard et de survols inutiles. Ces solutions doivent concilier les impératifs du développement économique et de l'emploi et ceux du respect de l'environnement et de la qualité de la vie.
- Dans cette optique, le Gouvernement a décidé de suivre les recommandations de la mission d'étude menée par M. Douffiagues :
- retenir pour l'enquête d'utilité publique de l'extension de l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, la solution de moindre impact sonore, à savoir la création de deux pistes supplémentaires décalées vers l'est et l'abandon d'une cinquième piste ;
- favoriser, par une politique active d'aménagement du territoire, le nécessaire redéploiement du trafic aérien sur les aéroports de province ;
- rechercher un site pour la création, le moment venu, d'une grande plate-forme aéroportuaire dans le bassin parisien ;
- adopter dès 1996 des mesures de réduction des nuisances : arrêt des vols de nuit des avions les plus bruyants à partir du 31 mars, augmentation de la taxe sur le bruit pour accroître le financement des travaux d'isolation phonique, accroissement des redevances pour les avions les plus bruyants à compter du 1er janvier. De même, de nouvelles procédures d'approche moins pénalisantes pour l'environnement seront prochainement expérimentées.
- La concertation sur le développement de l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, la répartition des retombées économiques et la maîtrise des nuisances doit se poursuivre. Le préfet Gilbert Carrere sera chargé d'organiser cette concertation avec toutes les parties concernées, notamment les élus et les associations,a avant l'ouverture de l'enquête d'utilité publique.

Rechercher