Déclaration commune à l'issue de la 16ème session du Conseil franco-allemand de défense et de sécurité, sur la coopération militaire franco-allemande notamment en matière de satellites d'observation. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration commune à l'issue de la 16ème session du Conseil franco-allemand de défense et de sécurité, sur la coopération militaire franco-allemande notamment en matière de satellites d'observation.

Circonstances : 16ème conseil franco allemand de défense et de sécurité à Nuremberg le 9 décembre 1996

ti : Le Conseil franco-allemand de défense et de sécurité s'est réuni sous la présidence du président de la République et du chancelier fédéral le 9 décembre 1996 à Nuremberg.
- L'approbation du concept commun franco-allemand en matière de sécurité et de défense avec des directives concrètes pour la future coopération dans le domaine militaire et dans le domaine de l'armement a été au centre de la réunion. Ce document très complet donne une large base au cadre et aux perspectives d'une politique de sécurité et de défense concertée étroitement entre nos deux pays.
- En outre, le Conseil a pris note du rapport des ministres de la défense, dans lequel les projets d'armement franco-allemands sont évalués et dans lequel sont tracées des perspectives pour la future coopération.
- Lors du Sommet du 7 décembre 1995 à Baden-Baden, la France et l'Allemagne sont convenues de développer ensemble un système de reconnaissance spatiale comprenant les satellites HELIOS II et HORUS.
- Le président Jacques Chirac et le chancelier Helmut Kohl ont confirmé aujourd'hui l'importance qu'ils attachent à ce projet, tant au plan bilatéral qu'européen.
- Le Conseil franco-allemand de défense et de sécurité a réaffirmé, lors de sa réunion de ce jour, sa volonté politique de mettre en oeuvre ces programmes selon les objectifs que se sont fixés les deux pays et a marqué sa détermination à respecter le calendrier de lancement des satellites.
- Compte tenu de la situation budgétaire actuelle en Allemagne, le gouvernement fédéral doit néanmoins différer l'entrée de l'Allemagne dans ces programmes. En outre, cette démarche nécessite l'approbation parlementaire préalable en Allemagne.
- Pour garantir le respect du calendrier, la France engage d'ores et déjà la phase de réalisation du programme HELIOS II, que l'Allemagne rejoindra dès que les conditions seront réunies. Le Conseil a demandé aux directeurs de l'armement d'étudier rapidement les modalités d'adaptation des conditions de coopération industrielle sur la base des accords déjà établis.
- Le Conseil s'est félicité de l'accord intervenu entre le chef d'Etat-major français et l'inspecteur général de la Bundeswehr en vue d'une coopération étroite dans les domaines de l'exploitation satellitaire.
- Le Conseil convient de conclure l'accord-cadre prévu d'ici la fin de l'année 1997.
- Le renforcement de la coopération franco-allemande se manifestera bientôt en ex-Yougoslavie, où nos soldats oeuvreront ensemble au service de la paix, dans la zone Sud-Est, au sein de la future force de stabilisation. Pour la première fois, une unité franco-allemande et des éléments de la brigade franco-allemande seront engagés sur le terrain, à Sarajevo dans la division multinationale sous commandement français, dans laquelle sont aussi engagées des unités italiennes et espagnoles.
- En outre, d'autres questions actuelles de la sécurité européenne ont été discutées - entre autres les résultats du Sommet de l'OSCE de Lisbonne ainsi que la réforme interne et externe de l'OTAN.

Rechercher