Conseil des ministres du 11 Septembre 1996 La Rentrée scolaire. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 11 Septembre 1996 La Rentrée scolaire.

Personnalité, fonction : BAYROU François.

FRANCE. Ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

ti : Le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche a présenté une communication sur la rentrée scolaire.
- Près de 12800000 élèves et étudiants des classes post-baccalauréat ont effectué leur rentrée dans les écoles et les établissements scolaires.
- 1 - Les effectifs diminuent de 60000 élèves par rapport à la rentrée précédente.
- 2 - Malgré la baisse des effectifs, des moyens nouveaux sont affectés aux établissements scolaires, conformément à la loi de programmation du "Nouveau contrat pour l'école". Dans le second degré, 1000 postes d'enseignants sont ouverts, ainsi que 170 emplois de personnels médico-sociaux et 40 emplois de personnels administratifs, techniques, ouvriers et de service.
- 3 - Des changements significatifs interviennent aux différents niveaux de la scolarité, qui sont inspirés par trois idées majeures : l'école remplit sa mission fondamentale de construction d'une culture générale et de formation du citoyen ; elle prépare aux réalités de demain ; elle a besoin, pour cela, du soutien et du respect de la société tout entière.
- Dans l'enseignement primaire, de nouveaux programmes s'appliquent en CE1 et CM1 ; ils mettent un accent tout particulier sur la maîtrise de la langue et préviendront ainsi plus efficacement l'illettrisme. Par ailleurs, l'initiation quotidienne aux langues vivantes s'élargit et se poursuit au CE2. L'enseignement des sciences connait un nouvel élan grâce à une action lancée dans 5 départements pilotes. Le maintien des emplois, malgré la baisse des effectifs, permet notamment une nouvelle amélioration des taux d'encadrement dans les classes maternelles des zones d'éducation prioritaires.
- Au collège, se met en place la nouvelle classe de 6ème qui prévoit des études dirigées pour tous les élèves et des aides particulières pour ceux qui rencontrent les plus grandes difficultés. En 5ème, une option de latin est proposée à tous.
- Au lycée, cette année verra un effort particulier pour améliorer l'information et l'orientation des élèves et mieux préparer l'accès à l'enseignement supérieur.
- 4 - Deux priorités concernent l'ensemble des niveaux d'enseignement :
- l'aménagement des rythmes scolaires connaîtra cette année de nouveaux développements ; il touchera non seulement les écoles, mais aussi les collèges et les lycées ;
- l'école ne peut remplir ses missions que dans un climat de confiance et de sérénité : à compter de cette rentrée, entrent en application l'ensemble des mesures de prévention de la violence.

Rechercher