Conseil des ministres du 03 Juillet 1996 Les Restructurations des industries de défense. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 03 Juillet 1996 Les Restructurations des industries de défense.

Personnalité, fonction : MILLON Charles.

FRANCE. Ministre de la défense

ti : Le ministre de la défense a présenté une communication sur les restructurations des industries de défense.
- L'industrie de défense a contribué largement à l'autonomie stratégique et au rang de la France dans le monde. Aujourd'hui confrontée à une compétition sans précédent, cette industrie doit évoluer pour atteindre trois objectifs :
- 1. Fournir les équipements nécessaires à notre défense tout en contribuant à la réduction des déficits publics.
- La loi de programmation militaire a prévu un effort de 20 % d'économies sur les crédits d'équipement de nos forces. Auy-delà de cet effort, les modes d'acquisition d'armement doivent être profondément changés : un objectif de 30 % de réduction sur 6 ans des coûts et des délais des programmes a été fixé. Pour l'atteindre, une réforme de la délégation générale pour l'armement et du mode de relation entre l'industrie de défense et son client, l'Etat, sera engagée avant la fin de l'année.
- La réforme de l'industrie de défense engagée parallèlement à celle des armées françaises est une composante essentielle pour la défense nationale de demain et au-delà pour l'émergence d'une identité européenne de défense.
- 2. Contribuer à la constitution d'une base industrielle et technologique de défense européenne.
- Les grands maîtres d'oeuvre industriels français devront chercher à atteindre une taille suffisante pour dégager des économies d'échelle et des capacités financières d'investissement suffisantes. La fusion de Dassault Aviation et d'Aérospatiale et la privatisation de Thomson sont autant de mouvements dans le sens de la constitution de pôles industriels jouant un rôle moteur en Europe dans les secteurs de haute technologie.
- 3. Affronter avec succès la concurrence internationale pour conquérir les marchés extérieurs.
- La conquête des marchés extérieurs passe par une amélioration de la compétitivité et de la santé financière des industries de défense. Des réformes ont été engagées dans ce but à GIAT industries et à la Direction des Constructions Navales (DCN) dont la situation, constatée dès juin 1995, était particulièrement préoccupante. A l'issue du diagnostic, une phase de concertation large et approfondie avec les partenaires sociaux a permis de confirmer la nécessité de transformations profondes. Seul un redéploiement volontariste de GIAT industries lui permettra d'emporter des marchés nouveaux à la mesure de la qualité de ses produits. Les adaptations nécessaires se feront sans recours à des licenciements secs, l'objectif étant de créer des emplois grâce à la valorisation d'innovations, le développement d'activités et la conquête de nouveaux marchés.
- Réussir la recomposition du paysage industriel européen autour de pôles forts, préserver la santé et la capacité d'innovation de notre industrie de demain, gagner la bataille de la compétitivité et des coûts, tels sont les objectifs assignés à l'industrie de défense, pour les six années à venir.

Rechercher