Message de condoléances de M. Hervé de Charette, ministre des affaires étrangères, adressé à M. Qian Qichen, ministre des affaires étrangères de Chine, après le décès de M. Deng Ziao Ping, Paris le 20 février 1997. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Message de condoléances de M. Hervé de Charette, ministre des affaires étrangères, adressé à M. Qian Qichen, ministre des affaires étrangères de Chine, après le décès de M. Deng Ziao Ping, Paris le 20 février 1997.

Personnalité, fonction : CHARETTE HERVE De.

FRANCE. Ministre des affaires étrangères

Circonstances : Décès de M. Deng Ziao Ping, ancien Premier secrétaire du Parti communiste chinois le 19 février 1997

ti : En ce jour de deuil pour la grande nation chinoise, je vous adresse mes condoléances attristées que je vous prie de transmettre à Mme Zhuo Lin et à la famille du défunt.

Le monde a perdu un grand homme d'Etat, épris de paix, attaché à la cause du développement, et soucieux de restituer à son pays la place qui devait lui revenir dans les relations internationaux. La France salue son oeuvre et sa mémoire.

Lors de notre entretien la semaine passée à Singapour, je vous ai fait part de notre volonté de saisir l'occasion de la visite d'Etat du président de la République pour nouer avec votre pays un partenariat pour un monde plus sûr et plus juste. Cette vision était au coeur de l'action de M. Deng Xiaoping, qui nourrissait des sentiments privilégiés pour la France où il avait passé une partie de sa jeunesse. Je souhaite que nous poursuivions ensemble cette coopération.

Avec l'expression renouvelée de mes condoléances, je vous prie, Monsieur le Ministre et cher collègue, d'agréer l'expression de mes sentiments de haute considération.

(Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 16 octobre 2001)

Rechercher