Déclaration de M. Lionel Jospin, Premier ministre, sur le décès de la chanteuse Barbara, Paris le 25 novembre 1997. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Lionel Jospin, Premier ministre, sur le décès de la chanteuse Barbara, Paris le 25 novembre 1997.

Personnalité, fonction : JOSPIN Lionel.

FRANCE. Premier ministre

Circonstances : Décès de la chanteuse Barbara le 24 novembre 1997

ti : La disparition de Barbara me touche et je partage la tritesse de ses très nombreux admirateurs.

Nous garderons en mémoire des textes inoubliables, " Gottingen ", " l'Aigle noir ", " Le mal de vivre "... marqueront la chanson française par une profondeur et un style tout particuliers.

Barbara, c'était aussi un engagement toujours renouvelé pour la justice et au service des autres. Barbara n'a cessé de dire - dans ses textes et dans ses actes - sa solidarité et sa sympathie, au sens propre du terme, avec ceux qui souffraient.

De Barbara, nous conserveront le souvenir de cette chanteuse, qui marquait la scène, lorsqu'elle y entrait, par sa fragilité, dont la voix et le corps se déployaient progressivement pour entrer en pleine communion avec des salles qui la soutenaient de leur admiration et de leur amour.

" Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous ", chantait Barbara à son public. Elle lui a tant donné qu'il se sent aujourd'hui orphelin.

Avec Barbara, la France vient de perdre un de ses grands talents.

(Source http://www.premier-ministre.gouv.fr, le 22 juin 2001)

Rechercher