Communiqué de M. Lionel Jospin, Premier ministre, en date du 18 août 1998, à l'occasion de la mort de Julien Green. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué de M. Lionel Jospin, Premier ministre, en date du 18 août 1998, à l'occasion de la mort de Julien Green.

Personnalité, fonction : JOSPIN Lionel.

FRANCE. Premier ministre

Circonstances : Décès de Julien Green à Paris le 13 août 1998

ti : En la personne de Julien GREEN nous perdons plus encore qu'un témoin d'un siècle entier, nous perdons un immense écrivain, qui nous lègue une oeuvre monumentale.

Fuyant les honneurs et les modes, travailleur acharné et scrupuleux, Il a poursuivi jusqu'au dernier jour sa tâche d'écrivain en son domicile parisien,

Avec une sorte de rage, progressivement tempérée par une plus grande sérénité, Il a su nous faire ressentir, à travers ses romans, ses récits autobiographiques et son Journal, son angoisse existentielle.

Pour lui l'invisible ne se confondait pas seulement avec le rêve et le fantastique. Ce n'est pas l'évasion qu'il offrait mais le retour sur soi-même.

Dépeignant les intrigues de la vie, les tourments du corps et de l'âme, la solitude des êtres, il aura aidé chacun de ses lecteurs à assumer son propre destin. Car hanté , par l'amour, l'amour humain et l'amour divin, il n'a eu de cesse de leur faire partager sa recherche de la vérité, sa quête de lumière spirituelle.

En partie inspiré par les Etats-Unis dont il avait la nationalité, parfaitement bilingue, il a illustré de façon magistrale la littérature française.

Le Premier Ministre adresse à son fils ses sincères condoléances.


Rechercher