Interview de M. Jean-Jack Queyranne, secrétaire d'Etat à l'outre mer, dans "Le Point" du 4 juillet 1998, sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle Calédonie et les suites de l'accord de Nouméa du 21 avril, intitulé "On ne peut dupliquer l'accord de Nouméa à toutes les situations". | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Interview de M. Jean-Jack Queyranne, secrétaire d'Etat à l'outre mer, dans "Le Point" du 4 juillet 1998, sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle Calédonie et les suites de l'accord de Nouméa du 21 avril, intitulé "On ne peut dupliquer l'accord de Nouméa à toutes les situations".

Personnalité, fonction : QUEYRANNE Jean-jack, REVERIER JEAN Loup.

FRANCE. SE à l'outre mer

Circonstances : Réunion du Congrès afin de voter la loi constitutionnelle sur la Nouvelle Calédonie à Versailles le 6 juillet 1998

ti :

Rechercher