Conseil des ministres du 11 mars 1998. Les jeunes et l'avenir de la recherche. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 11 mars 1998. Les jeunes et l'avenir de la recherche.

Personnalité, fonction : ALLEGRE Claude.

FRANCE. Ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie

ti : Le ministre de l¿éducation nationale, de la recherche et de la technologie a présenté une communication sur les jeunes et l¿avenir de la recherche. La France ne peut garder son rang dans le monde du XXI siècle sans gagner la bataille de la création et de l¿invention. Il importe donc de donner un nouveau départ à la recherche française.

1 - Le développement de la formation par la recherche.

La sensibilisation à la recherche, le développement du travail personnel seront encouragés dans la totalité des cursus universitaires. Une attention toute particulière sera portée au développement des dispositifs qui favorisent la recherche technologique et la promotion de la thèse dans les entreprises : diplômes de recherche technologique, conventions industrielles de formation par la recherche (CIFRE), mise en place de stages dans les entreprises dès le diplôme d¿études approfondies (DEA) et pendant la durée de la thèse. Des actions permettant à des jeunes docteurs en médecine de se consacrer à la recherche biomédicale seront également développées en coopération avec le ministère chargé de la santé. Cet effort en faveur de la formation par la recherche a déjà été significativement amorcé dans le cadre du budget 1998.

2 - Un recrutement régulier dans la recherche publique et privée.

L¿emploi de docteurs dans les entreprises sera encouragé : les dispositifs existants d¿incitation à la recherche industrielle seront utilisés afin d¿accroître le potentiel de recherche des entreprises et ainsi de favoriser l¿embauche des docteurs. Leur insertion professionnelle sera également favorisée par la mise en place de post-doctorats comme par la création de laboratoires mixtes entre entreprises et organismes publics de recherche.

Un renouvellement régulier des personnels de la recherche publique est également nécessaire. Une stratégie pluriannuelle sur l¿emploi scientifique sera proposée d¿ici la fin de l¿année 1998. D¿ores et déjà, l¿ensemble des mesures prises dans le cadre du budget 1998 permettra d¿offrir à environ 6 000 jeunes docteurs un accès à un emploi ou à un contrat dans la recherche publique et l¿enseignement supérieur.

3 - Des métiers plus attractifs.

Des mesures seront prises pour que les jeunes chercheurs puissent acquérir rapidement une autonomie scientifique. La suppression des contraintes juridiques qui freinent l¿essaimage dans le secteur privé à partir de la recherche publique devrait également contribuer à une meilleure valorisation des inventions. Un effort particulier sera fait en faveur des chercheurs les plus jeunes, qui seront les premiers bénéficiaires des dispositifs financiers en faveur de la création d¿entreprise.

4 - Une mobilité internationale favorisée

Dans le cadre de la nouvelle législation sur l¿entrée et le séjour des étrangers, des simplifications administratives favoriseront l¿accueil en France des meilleurs candidats étudiants ou chercheurs confirmés ; en outre, l¿expérience acquise par les jeunes chercheurs français partis à l¿étranger sera valorisée, à leur retour, dans la gestion de leur carrière.

L¿ensemble de ces actions fera l¿objet d¿une évaluation rigoureuse et impartiale.

Rechercher