Message de félicitations de M. Jacques Chirac, Président de la Républque, adressé à Marina Anissina et Gwendal Peizerat, pour leur médaille de bronze obtenue en danse sur glace lors des Jeux Olympiques de Nagano, Paris le 16 février 1998. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Message de félicitations de M. Jacques Chirac, Président de la Républque, adressé à Marina Anissina et Gwendal Peizerat, pour leur médaille de bronze obtenue en danse sur glace lors des Jeux Olympiques de Nagano, Paris le 16 février 1998.

Personnalité, fonction : CHIRAC Jacques.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Médaille de bronze en danse sur glace lors des Jeux Olympiques de Nagano (Japon) le 16 février 1998

ti : C'est avec une grande joie que j'ai appris votre superbe médaille de bronze aux Jeux Olympiques d'Hiver de Nagano.

Associée à votre partenaire Gwendal Peizerat, vous avez montré toutes les facettes de votre talent au cours de ces Jeux et je suis heureux, au nom de tous les Français, de vous présenter mes très chaleureuses félicitations.

Cette performance, acquise grâce à votre travail et une détermination sans faille, confirme votre appartenance à l'élite de la danse sur glace. Nous sommes tous très fiers de vous.

Je sais que vous aurez à coeur de partager ce grand moment de bonheur avec tous ceux qui vous sont chers et qui vous ont permis d'atteindre ce podium.

En vous souhaitant tous mes voeux de réussite pour la suite de votre carrière, je vous prie d'accepter, Chère Marina Anissina, l'expression de mes bien cordiales amitiés.


Cher Gwendal Peizerat,

A l'occasion des Jeux Olympiques d'Hiver de Nagano, vous venez de démontrer toute l'étendue de votre talent en remportant une superbe médaille de bronze et j'ai tenu à vous présenter mes plus enthousiastes félicitations.

Cette performance est une juste récompense de votre travail, de votre détermination et de votre courage, et vous place, avec votre partenaire Marina Anissina, parmi les plus grands champions.

Grâce à vous, notre nation se distingue une fois encore au plus haut niveau international et je suis heureux, au nom de tous les Français, de vous en remercier chaleureusement.

Je suis persuadé que vous saurez partager ce moment de joie et de bonheur avec tous vos proches et je forme des voeux bien sincères pour que la suite de votre carrière soit fertile en brillants résultats comme celui-ci.

En vous renouvelant tous mes compliments, je vous prie d'accepter, Cher Gwendal Peizerat, l'expression de mes bien cordiales amitiés.


Bravo ! C'était
Vraiment superbe !
Bien amicalement,

Rechercher