Communiqué de M. Jacques Chirac, Président de la République, à la suite du décès de M. Julien Green, Paris le 18 août 1998. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué de M. Jacques Chirac, Président de la République, à la suite du décès de M. Julien Green, Paris le 18 août 1998.

Personnalité, fonction : CHIRAC Jacques.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Decès de l'écrivain Julien Green le 13 août 1998

ti : J'ai appris avec émotion la disparition volontairement discrète de Julien Green.

Ecrivain majeur, l'histoire de Julien Green est celle d'une quête. Quête de l'expatrié. Quête
d'une langue parfaite, qui exprime toutes les nuances et tous les replis de la pensée. Quête de
l'être, entre le bien et le mal.

A travers sa peinture, à travers ses grands romans, de "Mont-Cinère" à "Moira", en passant par
"Léviathan" ou "Adrienne Mesurat", à travers ses essais, Julien Green nous convie à une
aventure terriblement humaine et terriblement spirituelle. Mais son journal, l'un des plus
importants par sa force, son ampleur, son acuité, le témoignage qu'il représente, restera peut-
être encore davantage dans notre mémoire collective. Ce journal d'un homme était le journal
d'un siècle et le journal d'une âme.

La mort de Julien Green, entré vivant dans la Pléiade et revenu de tous les honneurs, est une
immense perte pour la littérature française et la littérature mondiale.


Jacques CHIRAC

Rechercher