Communiqué des services du Premier ministre, en date du 7 octobre 1999, à l'occasion de la remise du rapport de M. Gérard Lindeperg sur l'identification des forces et des faiblesses du fonctionnement de la formation professionnelle. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué des services du Premier ministre, en date du 7 octobre 1999, à l'occasion de la remise du rapport de M. Gérard Lindeperg sur l'identification des forces et des faiblesses du fonctionnement de la formation professionnelle.

Circonstances : Présentation du rapport de M. Gérard Lindeperg sur les forces et les faiblesses du système de formation professionnelle, à Paris le 7 octobre 1999

ti : Par lettre de mission du 18 mars 1999, le Premier ministre a confié à Gérard Lindeperg, député de la Loire, le soin d'établir un état des lieux permettant d'identifier les forces et les faiblesses du fonctionnement de notre système de formation professionnelle, et de faire des propositions d'amélioration, en particulier sur l'organisation des instances de concertation et l'efficacité des partenariats tant à l'échelon national, que régional et moral.

Cette mission s'inscrit dans la démarche de réforme de la formation professionnelle engagée par le gouvernement, dont Nicole Péry, secrétaire d'Etat aux droits de la femme et à la formation, a présenté les grands axes le 17 mars dernier.

Après avoir rencontré un grand nombre d'acteurs concernés - représentants des partenaires sociaux, des conseils régionaux, des services de l'Etat - Gérard Lindeperg a dressé dans son rapport un état des lieux très documenté sur les instances actuelles et leur fonctionnement.

Il a ensuite formulé 36 propositions, orientées autour de trois axes :
- clarifier les compétences respectives de l'Etat, des régions et des partenaires sociaux,
- renforcer la coordination et rénover les instances de concertation,
- construire un service de proximité ouvert à tous, entreprises et personnes, en particulier en matière d'information et d'orientation professionnelle.

Le Premier ministre a félicité Gérard Lindeperg pour la qualité de ce rapport, dont les conclusions vont éclairer le travail gouvernemental sur l'une des grandes réformes qu'il a engagée.
Gérard Lindeperg présentera son rapport devant les instances partenariales concernées, en particulier le 20 octobre devant le comité de coordination des programmes régionaux d'apprentissage et de formation professionnelle continue.

(Source http://www.premier-ministre.gouv.fr, le 8 octobre 1999)

Rechercher