Conseil des ministres du 12 mai 1999. La Télévision numérique hertzienne terrestre. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 12 mai 1999. La Télévision numérique hertzienne terrestre.

Personnalité, fonction : TRAUTMANN Catherine.

FRANCE. Ministre de la culture et de la communication

ti : La ministre de la culture et de la communication a présenté une communication sur la télévision numérique hertzienne terrestre.

La diffusion terrestre hertzienne, qui reste le mode unique de réception de la télévision pour 80 % des foyers français, peut, aujourd'hui, après le câble et le satellite, bénéficier des techniques de compression numérique. Celle-ci permettrait de proposer aux téléspectateurs une trentaine de chaînes, nationales et locales, sans modification de leur antenne à condition toutefois qu'ils disposent d'un téléviseur ou d'un décodeur adaptés.

Cet élargissement de l'offre peut être l'occasion d'un nouveau développement de l'industrie audiovisuelle française. En outre, la numérisation de la diffusion libérerait à terme des fréquences pour d'autres usages.

Les pouvoirs publics ont lancé, depuis quelques années, plusieurs études sur ce sujet. Le rapport remis récemment par MM. Cottet et Eymery insiste sur l'importance fondamentale du passage à la télévision numérique hertzienne terrestre. Au-delà de ses enjeux techniques et économiques, essentiels pour les industriels et les diffuseurs, mais aussi de ses enjeux culturels fondamentaux pour les créateurs de programmes, cette révolution technologique concerne tous les Français.

C'est pourquoi, avant d'engager la France dans la numérisation de son réseau de diffusion hertzienne terrestre, le Gouvernement souhaite mener une vaste concertation avec les professionnels mais aussi le grand public sur la pertinence d'un tel choix, les principes d'utilisation de cette technologie et le calendrier de son développement.

Cette concertation sera menée à partir de la mi-juin par la ministre de la culture et de la communication, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et le secrétaire d'Etat à l'industrie sur la base d'un livre blanc. Un forum Internet sera créé. A l'automne, le Gouvernement annoncera les orientations retenues à la lumière des résultats de cette concertation. Dès à présent, le Gouvernement a demandé au Conseil supérieur de l'audiovisuel de procéder aux travaux d'étude du spectre et de planification des fréquences.


Rechercher