Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur la communauté francophone du Nunavut et le site Internet sur l'art Inuit, Iqaluit le 6 septembre 1999. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur la communauté francophone du Nunavut et le site Internet sur l'art Inuit, Iqaluit le 6 septembre 1999.

Personnalité, fonction : CHIRAC Jacques.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Voyage officiel de M. Jacques Chirac au Canada du 1er au 6 septembre 1999 et à Saint-Pierre et Miquelon le 7; déplacement du 5 au 7 septembre dans les territoires du Nunavut ; rencontre avec l'Association des francophones du Nunavut à Iqaluit le 6

ti : Monsieur le Président de la communauté francophone à Iqaluit et au Nunavut,
Cher Premier ministre Jean Chrétien,
Chère Madame,
Cher Paul, Premier ministre du Nunavut,

Je voudrais d'abord vous dire, à la fois, ma reconnaissance, c'est-à-dire vous remercier, et vous dire toute mon estime, c'est-à-dire vous féliciter.

Vous remercier d'abord pour votre accueil, naturellement. Nous avons été merveilleusement reçus par l'Assemblée du Nunavut, reçu ici par la Communauté francophone. Je ne n'ai pas besoin de vous dire l'émotion que peut ressentir un Français de France arrivant ici, au Nord du 60ème parallèle, et trouvant sur ces terres à la fois riches et prestigieuses un centre francophone.

Peu nombreux sont sûrement les Français qui imaginent cela, et je me réjouis d'une présence importante de la presse française qui pourra faire savoir au Français qu'ils ont des frères ici et qu'ils se battent pour maintenir leur langue et leur culture, dans un pays, par ailleurs, fascinant.

Et vous féliciter, parce qu'au-delà du courage de votre entreprise, l'initiative qui a été prise sous votre impulsion, et en liaison avec notre ambassade, d'avoir dorénavant sur la toile un site qui nous permette de voir les ¿uvres de la culture Inuite, est quelque chose, je crois, de très important, car il s'agit d'une grande culture, de grands artistes, et qui finalement ne sont pas connus comme ils devraient l'être dans le monde, faute d'une communication suffisante. Et je ne doute pas que ce site aura beaucoup de succès, parce que dans ce monde, on se répète les choses facilement. Et lorsque quelqu'un voit quelque chose d'intéressant, il y a tout de suite tout un réseau d'informations qui circulent et qui permettent à beaucoup de profiter de ces initiatives.

Je suis heureux que, dans le monde entier, et notamment en France et en Europe, demain, vraiment demain, on puisse avoir accès à ces pièces prestigieuses qui témoignent de la force, de l'originalité, de la beauté, de la culture et des artistes du Nunavut.

Alors, M. le Président, chers amis francophones, je vous dis à nouveau merci, au nom de mon épouse, en mon nom. Merci au Premier ministre du Canada et à son épouse qui nous ont invités à venir et qui nous ont accompagnés, ce à quoi nous avons été très sensibles.

Merci au Premier ministre du Nunavut qui a bien voulu nous recevoir avec beaucoup de gentillesse et merci à tous ses collaborateurs et à chacune et chacun d'entre vous. Permettez-moi de vous dire, du fond du c¿ur, toute mon estime pour votre présence et le soutien que vous apportez au maintien de la langue et de la culture françaises.

Merci.

Rechercher